abonnez-vous
qualite eau
  • Les actions du SPIRAL EAU, les COMPTES RENDUS des REUNIONS

    MISSIONS

      étudier les moyens possibles, au niveau de l'agglomération lyonnaise, pour atteindre les objectifs du Plan d'action Rhône (objectifs repris dans le SDAGE en 1996 et qui visent à, d'une part à réduire de moitié d'ici 2007 les rejets au fleuve des micropolluants organiques et des substances toxiques, et, d'autre part à soustraire le fleuve au risque de pollution accidentelle),mettre en place un dispositif permanent de suivi des rejets des industriels et des collectivités dans le Rhône et la Saône, et un contrôle de l'impact de ces rejets sur le milieu naturel notamment du point de vue éco-toxicologique.

    voir la suite sur les missions des groupes de travail du SPIRAL

     

    Lire la suite

  • La qualité de l'eau et des milieux : agir sur les toxiques

    Les activités agricoles, urbaines et industrielles ont un impact direct sur la qualité de l'eau, en apportant au milieu des polluants organiques et toxiques. Les premiers appauvrissent les fleuves en oxygène, menaçant ainsi les organismes vivants ; les seconds, même s'ils sont présents en faible quantité, ont un effet bioaccumulatif sur ces organismes.

    4ph000203h-agence_de_l_eau

    L'agglomération lyonnaise est particulièrement concernée par les rejets toxiques dans le Rhône. C'est pourquoi le Schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) du bassin Rhône-Méditerranée-Corse a fixé en 1997 un objectif ambitieux : réduire de moitié ces rejets toxiques -ainsi que les rejets organiques- d'ici 2007, sur l'ensemble du bassin. Cet objectif est repris pour l'agglomération lyonnaise et guide toute l'action du SPIRAL EAU

    Lire la suite

  • La station de surveillance en continu des eaux du Rhône, à Ternay
    Lire la suite

  • Déchets toxiques en quantités dispersées : une menace pour la qualité de l'eau

     Solvants, peintures, produits chimiques, fluides d'usinage, huiles, pesticides etc. sont trop souvent rejetés dans le réseau d'assainissement par les entreprises ou les ménages.

    pictos_dtqd

    Lire la suite

  • L'engagement de réduction des rejets au Rhône des micro-polluants
    Lire la suite

Créé en 1993, le SPIRAL EAU a pour mission principale de définir à l'échelle de l'agglomération les objectifs et les moyens d'atteindre les objectifs du plan d'action Rhône ; parmi ces objectifs, réintégrés depuis dans le SDAGE, figure notamment la réduction de 50% des rejets toxiques urbains et industriels. Dans un premier temps, le groupe a orienté ses travaux sur l'acquisition d'informations. La création d'une station de suivi du fleuve et d'alerte, située à Ternay, au sud de Lyon, participe à cet objectif. Des analyses complémentaires ont été mises en œuvre pour mieux connaître les flux prioritaires en matière de toxiques. En 2001, le SPIRAL Eau va devoir définir des objectifs de réduction précis en matière de toxiques, et des propositions pour réduire les émissions. Autre action importante : sensibiliser les entreprises et les ménages, afin qu'ils gèrent correctement les déchets toxiques qu'ils détiennent.